Fenêtre sur Rêves

10 octobre 2014

Attraction terrestre

 

mer8

Au commencement,

 

2

 

Les turbulences.

 

3

 

Accalmie,

Longs fleuves noirs

 

4

 

Terres sèches et désolées.

 

5

 

Craquelures, deltas sans issue.

 

blog1

 

Un monde miroir...

 

stb

 

Derrière les sables immobiles, les sagaies.

 

blog2

 

Les combats, les déchirures,

 

blog5

 

Les divisions.

 

blog21

 

Le temps s'écoule:

 

 mer5

 

Harmonie et chaos se répondent.

 

blog--

 

 

mer2

 

 

 blog17

 Terre enfant,

Terre mère,

Est-il encore temps?

 

Posté par plongee à 19:33 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


15 septembre 2014

Zones vacantes

Portes et clôtures aléatoires...

 

 portes 1

 

Transparences pudiques

 

portes22

 

Ou échevelées... 

 

portes2

 

Chaque enceinte qu'elle soit de bois

 

portes 20

 

de tôles peintes,

 

portes3

 

 

portes7

 

ou de bidons barbouillés de goudron

 

portes8

 

cacherait-elle en son sein l' Eden?

 

portes21

 

A nous d'imaginer...

 

portes5

 

Certaines affichent la couleur!

 

portes10

 

"Pour vivre heureux, vivons cachés"

 

portes9 copie

 

 -------

Autre lieu,

Autres histoires à décrypter...

 

portes11

 

Grillages à perte de vue,

 

portes14

 

Fouillis de pierres,

 

portes12

 

Barbelés rongés par le temps,

 

portes15

 

Volutes sur ciel de début d'été,

 

portes16

 

L'attente...

 

portes13

Bientôt, les zones vacantes deviendront zones vacances.

 

 

Posté par plongee à 22:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juin 2014

Ainsi soit-il

 

 

1 blog


Ainsi soit-il
Tel est le nom du film

Comme il est dit dans l´scénario
Gros plan de toi dans ton berceau
Comme il est précisé dans le script
Lumière tamisée flou artistique

Ainsi soit-il
Tel est le nom du film...

Louis Chédid

1bis blog

A toi, Milhan mon petit-fils,

 

un pêle-mêle de photos grapillés ici et là à la manière d'un

 "album de famille "

grâces , curiosités et interrogations enfantines

 

 5 blog

 

Ne pas se laisser impressionner

 

   4 blog

 

Faire la pluie et le beau temps

 

2 blog

 

Savoir garder l'équilibre

 

3 blog a

 

Découvrir, contempler

 

2-blog

 

Aller vers l'autre

 

3

 

S'affranchir, créer des liens

 

6- blog

 

S'inventer des mondes

 

7 blog

Sculpture Bernard Venet

Apprivoiser l'art

 

8 blog

La Géode

Se réjouir de se voir si belle en ce miroir...

 

9 blog

 

Enfance passerelle:

Béton, acier,

 

11 blog

 

Colonnes ou murs lépreux,

l'enfant découvre, joue, ne juge pas encore...

 

10 blog

 

Il croit en ses rêves

 

 15 blog

 

Croquer la vie, décrocher la Lune...

 

12 blog

 Croix, Boudha, Peace and Love...

...Se chercher:

 

13-blog

 

 Entre ombre et lumière, l'adolescence...

 

14-blog

 "...Un lièvre une tortue ou trois mousquetaires

 Et plus tard Les Fleurs Du Mal de Charles Baudelaire..."

Louis Chédid

-----------------------------------------------------------------

 
 

16 blog

Fruit nouveau poussé sur le grand arbre de vie

Milhan, petit garçon de ma fille, si petite encore hier:

Prends le temps de t'épanouir, sois curieux des autres,

Que ton album de vie soit riche d'amour, d'espérance et de rêves étoilés.

Je te mets (pour plus tard, beaucoup plus tard :)

ce texte magnifique de JC Carrière

Que tous, à mon sens devont lire.

 

 

“… Nous aurions besoin d’une parole calme, rassérénée, à notre portée, qui ne se réclamerait d’aucune révélation divine ou humaine, d’aucun peuple, d’aucun parti, qui ne se réfugierait ni dans les méandres obscurs d’un jargon ni dans la jungle d’un prétendu savoir.

 

Une partie de notre malheur est là : ceux qui nous parlent nous disent que nous ne savons pas et qu’ils vont nous instruire, que nous nous sommes égarés et qu’ils vont nous remettre dans le seul vrai chemin, celui précisément qu’ils suivent. Des dynasties de penseurs et de philosophes se succèdent à la manière des dynasties royales, avec pour seul souci, dirait-on, de recueillir les héritages, de rappeler les références et de maintenir sur le trône la même lignée de concepts.

 

Or cette philosophie contemporaine, si brillante qu’elle soit quelquefois, s’est entièrement soumise à l’évènement, au lieu de continuer à le voir de loin. Notre contact avec les évènements de cette planète est aujourd’hui si obsédant, si contraignant, que c’est la réalité, l’actualité qui façonne aujourd’hui la pensée. Comme cette actualité est déconcertante, inquiétante, sujette à des sursauts, à des explosions soudaines, à des calmes lents, ainsi la pensée contemporaine est sautillante et discontinue. Elle s’efforce en vain de coller chaque jour à l’incohérence du monde, elle croit que toute action peut être analysée et classée sur-le-champ. Elle s’aventure avec imprudence sur le terrain des journalistes, ou des politiques, qui eux sont tenus d’être en permanence à l’ordre du jour.

 

Et elle se trompe, évidemment. Elle se fourvoie, elle s’égare. L’actualité à laquelle elle s’est soumise s’empresse de la contredire. Alors elle s’agace et se contredit à son tour. Elle fait des écarts, des ruades, qui la jette dans le discrédit. Elle se croyait maîtresse de la classe, mais toutes les mains se lèvent pour l’interrompre, toutes les voix lui crient qu’elle se trompe. À regret, nous perdons confiance en elle et nous n’écoutons plus cette parole déréglée.

 

Alors que nous aurions besoin d’une voix simple et tranquille qui nous dirait : “Je n’en sais pas plus que vous, je n’ai aucune lumière particulière à vous apporter, je n’ai aucune religion, aucun régime providentiel à vous offrir, mais j’ai vécu une autre vie que la vôtre, j’ai connu ceci ou cela, j’ai essayé de voir les choses sous différents angles et nous pourrions ensemble, si vous le voulez bien, faire un bout de voyage.”

 

Une voix qui nous dirait : “J’ai des choses à apprendre de vous.”

 

Une voix qui nous proposerait un échange de questions au lieu de nous vendre, au prix fort, tout un chapelet de réponses…

 

.

 

… Si l’héroïsme triomphant nous éloigne les uns des autres, car il n’y a pas place pour deux sur un pavois, la fragilité que nous partageons nous rapproche. Elle peut alors devenir la source des sentiments les plus actifs et les plus louables, la compassion, le don de soi, le respect que nous éprouvons pour toutes les faiblesses de l’autre, où nous reconnaissons les nôtres…

 

.

 

… Chacun de nous, à son gré, selon ses émotions, peut se donner ses propres règles, ordonner les gestes de sa vie à sa guise, au risque de passer parfois pour un original ou pour un maniaque. Il peut même se constituer un terrain “sacré”, choisir un lieu où il viendra se recueillir, se retremper ou, ainsi qu’on le dit, “se changer les idées”, comme dans un vestiaire de l’esprit.

 

Nous avons peut-être un vrai besoin de ces endroits-là. Je rends de temps en temps visite à une source dont j’écoute longuement la musique. Quelquefois, l’été, elle se tarit et je m’inquiète. Quand il pleut, je pense à elle…”

 

.

Merci à Brigitte du blog Plumes d'anges de m'avoir fait découvrir ce texte.

 

Le blog sera en pause en juillet et sans doute en août

Bonnes vacances à vous et merci de votre fidélité

A bientôt

 

Posté par plongee à 12:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2014

Correspondances

Il suffit de fureter le long des quais

 

blog2013_2014_03_15_9999_325bis

 

A la recherche d' accords de couleurs, de lignes graphiques.

Ici, la poésie d'une plume égarée

 

 la plume blog

 

Ailleurs, une ribambelle de taches noires...

Et se dire que l'Art est partout, particulièrement là où on ne l'attend pas.

 

 48ytq3ts

Juan Miro Bleu II

A mon sens, l'artiste regarde plus intensément

pour ensuite s'échapper du sujet vu

et donc le réinterpréter, l'intellectualiser au gré de son imaginaire, sa sensibilité.

Je laisse néanmoins le débat aux spécialistes...

 

 11 2013_2013_09_24_9999_381blog

 

 Mais le pêcheur, lui aussi compose spontanément souvent

Lui aussi a le pouvoir de susciter l'imagination du regardeur.

 

blog2013_2014_03_15_9999_44

 

Les couleurs, les mouvements appellent inévitablement d'autres couleurs, d'autres mouvements...

 

 blue-agreement

 Yves Klein (Wikipédia)

 

7sete saint louis 2013_2013_09_24_9999_117blog

 

Il est alors aisé de voir des colliers,

 

   blog2013_2014_03_15_9999_470

 

des ceintures,

 

essai2_2013_06_30_9999_112blog

 

Des oeuvres en devenir.

 

 essai2_2013_06_30_9999_198blog

  • ci-dessous collier "pharaon" bleu Majorelle   http://creazenspirit.com/
  •  

  • collier-pharaon-bleu-majorelle

Et le voyage immobile commence...

 

640px-Maroc_Marrakech_Majorelle_Luc_Viatour_11

Jardin Majorelle (Wikipédia)

 

Ombre et lumière,

 

 blog 2013_2014_03_15_9999_496

 

Volutes

 

2013_2013_09_24_9999_341blog

 

 

blog2013_2014_03_15_9999_231

 

Et naissent les fleurs sur les filets...

  14 2013_2013_09_24_9999_361blog

Un grand merci à tous les faiseurs de rêves illustres ou inconnus.

 

16 2013_2013_09_24_9999_245ter blog copie

 

Posté par plongee à 18:25 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mai 2014

Outremer

essai2_2012_10_24_8521blog

 

 La mer roule sable, écume,

 

essai2_2013_04_07_9999_113brut

 

nacres, perles d'argent

 

essai2_2012_10_24_8594bis niv116

 

Et parfois quelques diamants bleus ciselés.

 

essai2_2012_10_24_8615brutblog

 

Trésors atlantes?

 

essai2_2012_10_24_8626 NC niv105

 

 Amphores aux lueurs abyssales?

 

essai2_2012_10_24_8622bisblog

 

 

essai2_2012_10_24_8633brutblog

 

A bien y regarder,

La réalité est terriblement plus terre à terre...

 

essai2_2012_10_24_8707blog

 

Sur un lit de coquillages

 

essai2_2013_04_07_9999_102leg rec

  

 ou vagueuement scupturales, les nouvelles touristes outremarines s'alanguissent.

 

essai2_2013_04_07_9999_58blog

 

Vagues espaces, vagues plastiques

 

essai2_2013_04_07_9999_121lum

 

 Et les poubelles s'éclatent!

 

essai2_2012_10_24_8670brut

 

Ecrasées, les parures légendaires.

 

IMG_3268

 

Enchevêtrées, les chevelures de sirènes.

 

IMG_3341 - Copie

 

Ariane y perdrait son fil et son grec. L 'Atlantide, quant à elle, a bu l'eau mais...

 

 

  le 7ème continent existe bien

 

  

La Terre est bleue

 La planète est-elle encore bleue comme une orange ?

se demanderait Paul Eluard

 

 

 

Posté par plongee à 22:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,



09 mars 2014

Au fil de l'eau

 

Il n'y a pas si longtemps, elles naviguaient encore...

 

2-2014_02_04_9999_2 blog

 

Chacune avait son voyage,

 

1-2014_02_04_9999_1 blog

 

Ses attributs, ses couleurs,

 

1bis-_2013_11_09_9999_1 blog

 

Son langage...

 

9-_2014_02_04_9999_70 blog

 

Les péniches étaient outils et maisons.

Ici,sur le Canal du Midi, leurs propriétaires s'appelaient bateliers.

 

3-2014_02_04_9999_28 blog

 

Désormais, la plupart sont immobiles

Très grande

6-_2014_02_04_9999_88 blog

 

Mûs par leurs rêves de sérénité et d'indépendance,

leurs nouveaux habitants ont redonné vie aux coques d'acier comme aux cabines de bois.

 

4-2014_02_04_9999_45 blog

 

 

7bis-2014_02_04_9999_225 blog

 

 

7-_2014_02_04_9999_48 blog

 

Harmonie de couleurs pimpantes jusqu'aux moindres détails.

 

8-_2013_11_09_9999_7blog

 

D'autres oubliées ont gardé l'empreinte du temps.

 

10-2014_02_04_9999_63 blog

 

Fragiles et délicats tableaux

 

11_2014_02_04_9999_220 blog

 

 

12_2014_02_04_9999_229 blog

 

Sur le Canal, les saisons passent avec simplicité.

 

16-_2014_02_04_9999_167 blog

 

Cordages noués,

Epingles à linge tendues sur le bleu du ciel,

 

15-_2014_02_04_9999_19 blog

 

Le printemps pose ses marques en douceur.

 

17_2014_02_04_9999_91blog

 

Sur terre comme sur l'eau.

 

14_2014_02_04_9999_239

 

 

 

Posté par plongee à 19:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2014

Fenêtres sur...

 

1Fissures blog

 

Certaines si fissurées,  si éreintées,

 

 2blog

 

 ont une lueur chancelante dans le regard,

 

3- 2013_2013_12_10_9999_240blog

 

ce regard hagard des objets incongrus, encore debout,

encore vivants, mais pour combien de temps encore?

 

4 cabane

 

D'autres portent avec désinvolture les marques et les mauvais coups du sort.

 

5

 

Elles s'amusent, tracent des ribambelles de petits hommes pour narguer les passants...

 

6 blog

 

Un, deux, trois,

SOLEIL !!!!!!!!!!!

 

8 jardin secret blog

 

Le temps tricote,

une maille à l'endroit, une maille à l'envers.

Ombre et lumière,

Jardin secret ou poisson de verre.

 

9 copie

 

Celles-ci sont un peu...

 

10 2013_2013_09_26_9999_14blog

 

Un peu gribouilleuses, très facétieuses, non?

 

10a blog

 

Allez, on efface tout et on remonte à bord!

 

11 blog

 

Bonnet blanc et blanc bonnet...

 

12 2013_2013_11_09_9999_11blog

 

le monde fait sa lessive!

 

13 blog

 

Un petit message, un petit mail, une petite photo, une petite nouvelle...

 

14 blog

 

Mais c'est toujours du pareil au même,

pas près de changer,

pas prêts à bouger!

 

15 blog (2)

 

Nord

Sud,

 

15a blog

 

Nouveau Monde

Ancien Monde,

 

16 1blog

 

Terres cultivées ou sauvages,

 

17 blog

 

terres sans eau, sans vie, sans envie...

 

18blog

 
 
 

Tout est affaire de décor
Changer de lit changer de corps
À quoi bon puisque c'est encore
Moi qui moi-même me trahis
Moi qui me traîne et m'éparpille
Et mon ombre se déshabille
Dans les bras semblables des filles
Où j'ai cru trouver un pays.

Coeur léger coeur changeant coeur lourd
Le temps de rêver est bien court
Que faut-il faire de mes jours
Que faut-il faire de mes nuits
Je n'avais amour ni demeure
Nulle part où je vive ou meure
Je passais comme la rumeur
Je m'endormais comme le bruit.

C'était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d'épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j'y tenais mal mon rôle
C'était de n'y comprendre rien

Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent

Dans le quartier Hohenzollern
Entre La Sarre et les casernes
Comme les fleurs de la luzerne
Fleurissaient les seins de Lola
Elle avait un coeur d'hirondelle
Sur le canapé du bordel
Je venais m'allonger près d'elle
Dans les hoquets du pianola.

Le ciel était gris de nuages
Il y volait des oies sauvages
Qui criaient la mort au passage
Au-dessus des maisons des quais
Je les voyais par la fenêtre
Leur chant triste entrait dans mon être
Et je croyais y reconnaître
Du Rainer Maria Rilke.

Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent.

Elle était brune elle était blanche
Ses cheveux tombaient sur ses hanches
Et la semaine et le dimanche
Elle ouvrait à tous ses bras nus
Elle avait des yeux de faïence
Elle travaillait avec vaillance
Pour un artilleur de Mayence
Qui n'en est jamais revenu.

Il est d'autres soldats en ville
Et la nuit montent les civils
Remets du rimmel à tes cils
Lola qui t'en iras bientôt
Encore un verre de liqueur
Ce fut en avril à cinq heures
Au petit jour que dans ton coeur
Un dragon plongea son couteau

Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent.

Louis Aragon

 

 

19 blog

 

Allez,

2014 peut tout de même engendrer de belles choses.

 

20 blog (2)

 

nous sommes humains,

 

blog

 

Que serait donc l'humanité sans espoir????

Prenez soin de vous, prenez soin d'eux.

Belle Année 2 0 1 4

 

Posté par plongee à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2013

Couleurs campagne

 

 

Couleurs, transparences, ombres et lumières:

Quand l'automne fait son show...

 

0 2013_2013_11_07_9999_195blog

 

 

1 2013_2013_10_14_9999_66blog

 

 

2 2013_2013_10_14_9999_72blog

 

 

4 2013_2013_10_14_9999_90blog

 

 

3 essai2_2012_11_23_9627blog

 

4 2013_2013_11_07_9999_177blog



 

3b 2013_2013_11_07_9999_122blog

 

 

5 essai2_2012_11_23_9638blog

 

 

5b 2013_2013_11_07_9999_202blog

 

 

7 2013_2013_11_07_9999_155blog

 

 

8 2013_2013_11_07_9999_63blog

 

 

8b essai2_2012_11_23_9659blog

 

 

6 essai2_2013_04_23_9999_112blog

 

 

  8 2013_2013_10_23_9999_33blog

 

 

10b 2013_2013_11_07_9999_226blog

 

 

11 automne2 blog

 

 

12 automne blog

 

Peu à peu, les ocres et les rouges cèdent la la place aux blancs et aux bruns d'hiver.

 

 Le Canal du Midi et ses alentours

                  

 

Posté par plongee à 12:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2013

Couleurs d'étang,

 

Couleurs du temps:

 

 essai2_2013_08_15_9999_12blog

 

2013_2013_10_13_9999_155blog

 

Pâle miroir bleuté,

 

2013_2013_10_13_9999_74blog

 

Frissons grisés,

 

sete saint louis 2013_2013_10_13_9999_95blog

 

Nuages moirés,

 

essai2_2012_09_09_7598blog

 

Stries d'étain,

 

essai2_2012_09_09_7603blog

 

Ondulations cuivrées,

 

2013_2013_09_09_9999_244blog

 

Aplats d'or,

 

2013_2013_10_13_9999_144blog2

 

De courbes en reflets,

 

2013_2013_10_13_9999_148blog

 

l'automne pose ses couleurs.

 

2013_2013_10_13_9999_160blog

 

 

Posté par plongee à 14:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2013

L'aventure

Un tricot marin sur le pont...

 

_MG_2980blog

Reviendrait-t-il faire revivre l'épopée?

 

_MG_2948blog

Brunes, rose ou blanches,

 

sete 8 4 2012 150blog

les voiles frémissent:

 

voile2

L'ailleurs est à portée de mât,

 

bateaux6

Le rêve, à portée de main...

Enfin!

 

sete 4bjpg

Bouts,

 

bateaux5

Dames de nage,

 

sete 8 4 2012 071blog

Haussières, pare battages,

 

essai2_2012_10_29_9006brlog

Et gouvernails

 

_MG_2977bis-

mêlent leurs voix et leurs couleurs.

 

sete 8 4 2012 106blog

Allons, hissons haut!

 

sete 5

Mettons le cap

 

essai2_2012_10_29_9063blog

Sur la belle, la grande, l'unique...
  

bateaux9

 Entre Sète et Frontignan

 Bonne rentrée à toutes et tous!!!!

 

 

 

 

 

 

Posté par plongee à 11:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »